Congrès du SYNERPA à Juan-les-Pins – 6 juin 2014

http://www.synerpa.fr/congres/wp-content/uploads/2014/05/programme-journ%C3%A9es-etude-definitif.pdf

Journée d’études du vendredi 6 juin

Comment accompagner
jusqu’au dernier souffle de vie ?

Accompagner la vie jusqu’à son moment ultime est une des missions
fondamentales et permanentes de l’EHPAD…Pourtant, dans notre profession
comme ailleurs, la fin de vie reste un des sujets les plus difficiles à appréhender…
Aider la personne âgée à «bien mourir», aider les personnels à accueillir ce
moment inéluctable, aider la famille à vivre le deuil, aider les autres résidents
à vivre l’absence…Une mission essentielle mais ô combien difficile ! Entre
formation, technicité, humanité et philosophie…
Avec
• Jean LEONETTI, Député Maire d’Antibes Juan les Pins, Auteur du rapport
sur l’accompagnement à la fin de vie,
• Dc Didier TRIBOUT, Adjoint du Dr Gomas dans l’unité de soins palliatifs,
hôpital Ste Périne, médecin coordonnateur du groupe Domusvi.
• Dr Yvette GIACCARDI, Représentante de la FFAMCO
• Catherine HERMANT, Directrice de la résidence la Chezalière,
Goupe Le Noble Age

10h30 Un autre regard
Avec Luc FERRY, Philosophe et ancien Ministre

…..

11h50 Face aux enjeux d’avenir,
et si on choisissait l’optimisme ?

Mondialisation, mutations économiques, contexte de crise sociale, financière,
environnementale, voire morale : comment garder le cap, motiver ses salariés
et insuffler de nouvelles raisons d’y croire ?

Avec
• Luc FERRY, Philosophe et ancien Ministre
• Sophie PETERS, Journaliste, animatrice des nuits de l’optimisme.
12h50 Discours de clôture de Jean-Alain MARGARIT,
Président du SYNERPA

…..

Publié dans Actualités, Agenda, Réflexions | Marqué avec , , , | Commentaires fermés

L’Europe comment ça marche – Le Parisien

3847471_11-1-81297880_640x280

 

http://www.leparisien.fr/elections-europeennes/comment-ca-marche/pourquoi-l-europe-s-appelle-t-elle-europe-17-05-2014-3848943.php?fb_action_ids=525585470878951&fb_action_types=og.recommends&fb_source=feed_opengraph&action_object_map=%7B%22525585470878951%22%3A698076823585957%7D&action_type_map=%7B%22525585470878951%22%3A%22og.recommends%22%7D&action_ref_map=%5B%5D

…. »Symboliquement, l’Union européenne peut au moins retenir un enseignement de l’histoire en incitant, face aux nombreux obstacles qui entravent sa bonne , ses pays membres à prendre le taureau par les cornes plutôt que de continuer à lambiner. L’étymologie même du terme Europe peut lui donner du souffle : il provient d’« eurys » (« large ») et d’« ops » (« yeux »). Bref, une vaste terre (que les Grecs ont longtemps située au nord de leur péninsule) où la vue porte loin… « Europe, c’était la fille aux grands yeux. Dès l’origine, c’est le continent qui voit en grand, ouvert au monde, à l’universalisme, aux découvertes majeures… », décrypte le philosophe Luc Ferry, qui a consacré plusieurs livres à la mythologie. Pour Ferry, revenir aux origines mythologiques du terme Europe est l’occasion de lui adresser un vibrant plaidoyer, comme il le fait dans son dernier ouvrage*. « Depuis quarante ans, quoi qu’on en dise, ses valeurs triomphent dans le monde. L’Europe, c’est la paix, la liberté d’expression absolue, la protection sociale et le seul moyen de faire front dans le contexte de la mondialisation, défend l’essayiste. Je suis effaré par les arguments de ceux qui la remettent en cause, car cela reste le projet le plus grandiose qui soit. Et ses défauts paraissent bien secondaires en regard de l’enjeu de civilisation que porte l’UE. »…….

http://www.leparisien.fr/elections-europeennes/comment-ca-marche

Publié dans Actualités, Agenda, Conseils de lecture, Réflexions | Marqué avec , , , | Commentaires fermés

C’est arrivé demain – 18/05/14 – Europe 1 – Arlette Chabot

Innovation destructrice

C’est arrive demain 18/05/2014 – 09:00

Tous les grands enjeux de nos sociétés décryptés par Arlette Chabot en compagnie d’intellectuels, d’artistes, de professionnels pour comprendre les événements de l’actualité récente et ceux qui s’annoncent.

1/ L’innovation destructrice selon Luc Ferry
Avec Luc Ferry, philosophe, ancien ministre.
Auteur de L’innovation destructrice, éd. Plon (15 mai)

http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/C-est-arrive-demain/Sons/C-est-arrive-demain-18-05-14-2124733/

Publié dans Actualités, Agenda, Interventions publiques, Réflexions, Vidéo, Vidéos | Marqué avec , | Commentaires fermés

BFM – Club Média RH du 17 mai 2014

BFMBusiness – Emission d’Alexandre Lichan – 17 maiInnovation destructrice

http://www.bfmtv.com/grille/bfmbusiness/podcast-radio/28411/

Publié dans A propos, Actualités, Agenda, Interventions publiques, Réflexions, Vidéo | Marqué avec , , , | Commentaires fermés

Le courage de l’entrepreneur vu par les philosophes

« SANS LE COURAGE D’INNOVER, NOUS PRENONS LE TOBOGGAN DE LA DESINDUSTRIALISATION. » Luc Ferry

http://lentreprise.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/rh-management/le-courage-de-l-entrepreneur-vu-par-les-philosophes_1531770.html#1HSqM1WIWTq08I0M.99

mpt

 

Publié dans Conseils de lecture, Interventions publiques, Réflexions | Marqué avec , , | Commentaires fermés

Article de Christophe Barbier dans l’Express sur L’innovation destructrice

« Laisser tomber dans l’eau son iphone 4 donne rarement naissance au 5; en revanche,
l’invention du 5 rend peu à peu caduc le 4 !» Comme Archimède, Luc Ferry a trouvé dans sa baignoire de quoi retourner le principe de l’économiste Joseph Schumpeter, et abandonner la « destruction créatrice » au profit de l’« innovation destructrice », titre de son nouvel essai. Quel est le prix de chaque avancée de la technique ? ou de la société ? Comment profiter du dynamisme inventif tout en limitant ses dégâts économiques et politiques? « La loi du nouveau, la loi de la surprise… La surprise est une chose morte. Morte à peine conçue », affirme Maree la fin d’Art, de YasminaReza. Esthétique, journalisme, consommation, mœurs: Luc Ferry pratique une autopsie générale de la surprise, qui le mène de la généalogie du bobo aux Ferrari cabossées et à Marine Le Pen. Car cet essai est aussi un manifeste politique, pour que François Hollande assume une politique schumpétérienne et relance le projet européen.

Innovation-L’Expressmai2014

Publié dans Actualités, Agenda, Bibliographie, Interventions publiques, Réflexions | Marqué avec , , , | Commentaires fermés

L’innovation destructrice

Luc Ferry, philosophe et ancien ministre français

Invité RTS Radio – 12 mai 2014

Faut-il compter sur la décroissance ou sur l’innovation pour sauver notre société? Cruel dilemme! Dans une Europe qui mise sur la plus-value pour se distinguer des pays émergents ou tout ou presque a un coût inférieur, comment s’en sortir sinon par l’innovation? Mais l’innovation peut aussi être destructrice… C’est l’équation exposée dans le tout dernier ouvrage du philosophe et ancien ministre français Luc Ferry. Ministre français de l’Education entre 2002 et 2004 sous Jacques Chirac, le philosophe et écrivain Luc Ferry vient de publier « L’innovation destructrice » chez Plon.

 

Publié dans Actualités, Agenda, Bibliographie, Conseils de lecture, Interventions publiques, Réflexions | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés

Bibliographie

http://www.amazon.fr/s/ref=sr_nr_p_lbr_books_authors__0?rh=n%3A301061%2Ck%3Aluc+ferry%2Cp_lbr_books_authors_browse-bin%3ALuc+Ferry&keywords=luc+ferry&ie=UTF8&qid=1399636684&rnid=545982031&lo=stripbooks

 

Publié dans Bibliographie | Marqué avec , | Commentaires fermés

Figaro Magazine – 9 mai 2014 – L’innovation destructrice

Ce qui va nous sauver, ce n’est pas la décroissance,
c’est l’innovation, même si elle déstabilise
le monde, détruisant une partie du présent pour bâtir le
futur, explique Luc Ferry. Dans son nouvel ouvrage, le philosophe
cerne les dilemmes de la France face à cette révolution et
lance – entre autres – des ponts inattendus entre logique capitaliste,
art moderne et Union européenne. Extraits :

MAG1750_030INNODESTRUCTRICE

 

Publié dans Actualités, Agenda, Bibliographie, Conseils de lecture, Photos, Réflexions | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés

L’INNOVATION DESTRUCTRICE

 

« Il est temps de se faire une idée claire des raisons pour lesquelles le capitalisme, comme l’avait déjà compris l’un des plus grands économistes du xx siècle, Joseph Schumpeter, nous voue de manière inéluctable à la logique perpétuelle de l’innovation pour l’innovation et, par là même, c’est tout un, à celle de la rupture, elle aussi incessante, avec toutes les formes d’héritage, de patrimoine et de tradition. Que mon lecteur accepte de me suivre un instant dans cette analyse et il comprendra vite combien elle est irremplaçable pour la compréhension du temps présent. »Luc Ferry

url PLON innovation destructrice

 

Publié dans Actualités, Agenda, Bibliographie, Conseils de lecture, Réflexions | Marqué avec , , | Commentaires fermés